Politique

Retrait du PDCI du RHDP : Les partis fondateurs du Parti Unifié « regrettent » la décision de Bédié

Abidjan, 17 août (LP) – Les membres fondateurs du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ont exprimé leur « regret » suite à la décision de retrait du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de la coalition au pouvoir, dans un communiqué, dont le Progrès a eu copie.

« Conformément à sa vision et aux recommandations de l’Assemblée Générale Constitutive du parti unifié RHDP », le Président de la République, Alassane Ouattara, « Président du RHDP a reçu le président Henri Konan Bédié le 08 août », indique le communiqué signé par les présidents des partis fondateurs du RHDP Parti Unifié.

« A cette occasion », M. Bédié « a récusé sa propre signature et a annoncé la sortie de son parti, le PDCI du RHDP », ajoute le même texte.

« Les partis membres fondateurs du RHDP regrettent la remise en cause de sa propre signature » par M. Bédié et sa « décision de retrait du PDCI du RHDP », poursuit le texte.

Selon le même communiqué, les fondateurs du RHDP ont réitéré « leur volonté de voir les enfants de (feu le Président) Félix Houphouët-Bédié réunis à nouveau pour poursuivre l’œuvre de développement du Père fondateur » et apporté « leur soutien total » à M. Ouattara.

Ils ont invité aussi M. Ouattara à « maintenir le cap et à poursuivre » le processus de création du Parti Unifié en accord avec tous les Présidents des partis membres fondateurs du RHDP et les nombreux cadres et militants du PDCI RDA qui adhèrent au projet du parti unifié RHDP ».

Le août, M. Bédié a annoncé le retrait du PDCI du RHDP dénonçant des « irrégularités » dans la mutation du groupement politique RHDP en RHDP Parti Unifié.

A l’issue d’une réunion de son Bureau Politique, le PDCI a indiqué avoir endossé l’Accord politique relatif à la création du Parti Unifié mais a remis l’adoption des textes à son congrès prévu après les présidentielles de 2020.

« C’est inacceptable », avait régis M. Ouattara, lors de l’AG constitutive du RHDP.

De cette situation est née une crise au PDCI sanctionnée par la création d’un mouvement en son sein dénommé « Sur les traces de Houphouët-Boigny » et une exclusion des cadres PDCI ayant pris part à l’AG constitutive du RHDP.

cah/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close