Politique

Présidentielles 2020 : « A l’approche des élections, Ouattara sera surpris par les événements » (Président Jpdci)

Abidjan, 6 décembre (LP) – Le président de la Jeunesse rurale du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Jpdci rurale), Innocent Yao, a indiqué jeudi que le Président Alassane Ouattara « sera surpris par les événements à l’approche des élections de 2020 » et expliqué que son parti « n’est en aucun cas ébranlé les départs » pour la coalition au pouvoir, dans un entretien avec Le Progrès.

Le Congrès du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp, coalition au pouvoir) approche à grand pas. Le Pdci ne regrette-t-il pas d’avoir quitté le Rhdp quand on sait que plusieurs de vos cadres rallient la coalition ?

Je vous donne des statistiques. Jean-Claude Kouassi est ministre dans le Gouvernement du Président de la République de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara; il a été battu au Conseil régional. Le vice-Président Kablan Duncan est allé battre campagne pour le candidat Arthur Alloco, mais ils ont été battus. Au niveau du Gontougo et de l’Indénié-Djuablin, il y a eu des bruits avec les candidats Kobenan Adjoumani et Abinan Kouakou. Cela veut dire que ces soi-disant cadres ont gagné par effraction. En aucun cas, le Pdci-Rda n’est ébranlé.

Au niveau de plusieurs communes, des candidats du Rhdp et non des moindres, ont été battus par de simples cadres du Pdci. Par exemple, au niveau de la commune de Port-Bouet, c’était un simple cadre du Pdci contre Siandou Fofana qui est membre du Gouvernement. Nous voulons juste vous dire que c’est la base qui fait les cadres et non les cadres qui font la base. Par conséquent, le Pdci-Rda et le président Bédié ne sont ébranlés en aucun cas par ces départs.

Aujourd’hui, les gens sont en train de mettre du beurre dans les yeux du Président Alassane Ouattara sans qu’il ne s’en rende compte. C’est ce pourquoi l’on dit que ces personnes seront surprises. Car, en aucun cas la base du Pdci n’est fragilisée. A l’approche des élections de 2020, le président Ouattara sera surpris par les événements.

Le Pdci sera devant la justice le 26 janvier pendant que le Rhdp sera en plein congrès. L’épisode semble ne pas se terminer. Quel est donc votre sentiment, quand on voit que 2019 s’ouvre encore avec un procès pour le Pdci ?

Cela ne nous intéresse même pas. Qu’ils (adversaires) fassent ce qu’ils veulent de la justice. Pour utiliser les mots du président du Sénat, Jeannot Houssou: « depuis que le Pdci existe, c’est la première fois que l’on veut toucher à cette institution » au su et au vu du Président de la République Alassane Ouattara que le Pdci à aider dans sa prise du pouvoir. Même s’il annule nos décisions du congrès, nous allons les organiser.

amk/bbE

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close