Politique

Ministère de la Justice : Kambilé dénonce l’observation arbitraire du vice-président de l’Assemblée Nationale

Abidjan, 14 janvier (LP) – Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé a dénoncé dimanche, l’observation arbitraire du vice-président de l’Assemblée Nationale, Privat Oulat, dans un communiqué, dont le Progrès a reçu copie.

‘’Il convient, en conséquence, d’appeler les uns et les autres, fussent-ils parlementaires, au respect de l’indépendance du pouvoir judiciaire, indépendance consacrée de façon non équivoque par la Constitution’’, a indiqué M. Kambilé, dans le communiqué.

Selon l’article 140 alinéa 2 : « le Magistrat est protégé contre toutes formes d’ingérence, de pression, d’intervention ou de menace ayant pour effet de nuire à l’accomplissement de sa mission », a-t-il poursuivi.

Aussi, a-t-il ajouté qu’ »être député d’une législature ne signifie pas avoir voté toutes les lois de la République et connaitre mieux que quiconque, l’esprit et la lettre ».

Dans une déclaration à la presse vendredi, M. Oulat s’est prononcé au nom du bureau de l’Assemblée Nationale, sur la procédure judiciaire engagée contre Jacques Ehouo, député de la circonscription du Plateau, et critiqué la justice ivoirienne.

Issus du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition) et élu Conseiller municipal, M. Ehouo a été présenté au juge d’instruction du 5eme Cabinet du Tribunal d’Abidjan et « inculpé », dans une affaire de détournement de fonds à la mairie du Plateau, commune d’Abidjan, a indiqué jeudi son avocat, Me Claver N’Dry.

amk/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close