Société

Interdiction de sachets plastiques : « les difficultés sont liées aux mauvais comportements et réseaux illégaux » (Ouloto)

Abidjan, 01 juin (LP) –  Le ministre ivoirien de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto a déploré vendredi les « mauvais comportements » et les « réseaux illégaux » qui rendent difficiles la mise en œuvre de l’interdiction de l’utilisation des sachets plastiques, au lancement de la quinzaine nationale de la salubrité, de l’environnement et du développement durable (QNSEDD), prévue du 01 au 17 juin 2018, face à la presse.

« Les difficultés de sachets plastiques sont liées aux mauvais comportements, aux mauvaises habitudes et un secteur informel qui se développe », a déclaré vendredi Mme Ouloto, lors d’une conférence de presse, à Abidjan.

« Il y a également des réseaux illégaux de circulation des sachets plastiques qui viennent de la sous-région », a-t-elle ajouté.

Le ministre a également mis en relief les « contraintes sociales » et « économiques », lesquelles ont amené les « opérateurs économiques » à « faire des conversions ».

Dans un décret pris le 22 mai 2013, le Gouvernement « interdit la production, l’importation, la commercialisation, la détention et l’utilisation des sachets plastiques » sur « le territoire national ».

pac/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close