Société

Insalubrité : Ouloto annonce des sanctions pour rendre propre la Côte d’Ivoire

Abidjan, 20 septembre (LP) – Le Ministre ivoirien de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, a annoncé jeudi des sanctions pour décourager l’incivisme et rendre son pays propre, dans le cadre de l’opération « pays propre », lors d’une conférence de presse à Abidjan.

« Nous devons sanctionner avec la plus grande énergie si nous voulons des résultats probants », a déclaré Mme Ouloto, au sujet de la mise en œuvre de la décision de l’interdiction de l’usage de sachets plastiques prise depuis 2013.

« Notre objectif, c’est de faire d’Abidjan la vitrine de notre pays » à travers la propreté, a-t-elle indiqué, ajoutant : « Abidjan retrouvera son lustre d’antan, Abidjan fera notre fierté ».

Selon Mme Ouloto, ce sont 2,996 millions de tonnes de déchets solides ménagers qui sont générés par an en Côte d’Ivoire mais seulement 10% sont collectés.

En vue de relever le défi de rendre le « pays propre », « le coût annuel de la nouvelle gestion » des déchets « passe de 22 milliards de Fcfa à 45 milliards », a-t-elle expliqué, annonçant le démarrage de la phase opérationnelle de l’opération en novembre.

Ce sont les opérateurs Ecoti SA et Eco Eburnie qui ont remporté l’appel d’offre visant à collecter, transférer et traiter les déchets.

Le démarrage de leurs activités en novembre permettra à l’Etat de procéder à la fermeture et à la réhabilitation de la décharge d’Akouédo située dans la ville d’Abidjan.

Depuis plusieurs années déjà, Mme Ouloto a multiplié les initiatives dans le cadre de l’assainissement, dont « la quinzaine de la salubrité » et « la semaine de la salubrité ».

rek/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close