Economie

Hausse du carburant : « Nous laissons la liberté aux conducteurs de faire leur réajustement… » (Coordination des gares routières)

Abidjan, le 5 novembre (LP) – La Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngr) a laissé « la liberté aux conducteurs » de réajuster le coût du transport, après la hausse du prix du carburant intervenu jeudi, a expliqué lundi Adama Touré, Président de cette Coordination, à Le Progrès.

Après la hausse des prix du carburant, qu’est-ce qu’il aura une augmentation du coût du transport ?

Nous n’allons pas demander aux transporteurs de maintenir les prix parce que le gasoil a augmenté. Nous laissons la liberté aux conducteurs de faire leur réajustement par rapport au coût du gasoil mais dans les proportions raisonnables. Nous n’allons pas faire de communiqué parce que nous avons été approchés par notre ministère de tutelle qui nous a demandés de faire un effort pour ne pas que l’augmentation soit au-delà de ce qui a été fait.

Il y a eu plusieurs périodes où le coût du gasoil était vraiment maintenu à un bas niveau et le prix n’a pas chuté autant pour le transport. Nous ne pouvons donc pas demander à nos acteurs d’augmenter ou pas. Que chacun essaie de réajuster et nous allons observer pendant une période d’un mois. On attend de voir. Et si en un mois, il n’y a pas de changement, on va prendre nos responsabilités.

Ne craignez-vous pas le désordre si cela est laissé à l’appréciation de chaque conducteur ?

Il n’y aura pas de désordre parce que chaque ville a ses responsables. Et à ce niveau-là, nous avons déjà passé le message.

Est-ce que vous avez une attente particulière concernant votre tutelle ?

Nous leur avons demandé exactement de réactiver le comité d’ajustement des prix de produits pétroliers qui est normalement présidé par le Premier ministre pour ne pas qu’on soit pris de court. Parce que le baril ne cessera pas d’augmenter. Donc bientôt, on va mettre un système automatique parce qu’ils disent que de leur côté cela est lié au coup mondial du baril. Nous voulons en faire autant à l’endroit des prix mais à ce niveau, on n’est pas encore prêt.

amk/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close