Politique

Crise au sein de la coalition au pouvoir : « le Rhdp est mort, vive le Pdci » (Guikahué)

Abidjan, 26 septembre (LP) – Le Secrétaire exécutif en chef du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Maurice Kacou Guikahué a estimé mercredi que la coalition au pouvoir, dont faisait partie sa formation politique « est morte » 13 ans après sa création, face à la presse à Abidjan.

72 heures après le retrait du Pdci du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp-groupement politique) et Rhdp-Parti Unifié, M. Guikahué annonce la « mort » de la coalition.

« Le Rhdp est mort, vive le Pdci », a-t-il lancé, à l’issue d’une conférence de presse qu’il animait au siège du parti à Cocody, commune huppée d’Abidjan.

« Le groupement politique Rhdp n’existe plus. Si le logo du Pdci se retrouve sur celui du Rhdp, c’est du faux et usage du faux », a-t-il indiqué.

Selon M. Guikahué, le retrait du Pdci du Rhdp est dû au refus de son désormais ancien principal allié notamment le Rassemblement des Républicains (Rdr, au pouvoir) d’accepter « la clause d’alternance » en 2020.

A ce motif, s’ajoute celui de la création du Rhdp Parti Unifié le 16 juillet dernier alors que le Pdci a souhaité sa naissance après la présidentielle de 2020, a-t-il précisé.

La justice a suspendu les décisions du Bureau politique du Pdci du 17 juin, lesquels annonçaient que les textes du Rhdp Parti Unifié seront examinés à son congrès d’après 2020.

« Cela n’est pas acceptable », avait réagi le Président Alassane Ouattara, porté à la tête du Rhdp Parti Unifié, lors de l’Assemblée générale constitutive le 16 juillet à Abidjan.

« Le Pdci est bel et bien au sein du Rhdp », avait aussi indiqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, par ailleurs vice-président du Rdr, lors d’une conférence de presse le 17 septembre.

bbe/yas

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close