Politique

Côte d’Ivoire/opposition: Affi appelle à la création d’une nouvelle « alliance »

Abidjan, 27 Juillet (LP) – Le Président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan, a appelé vendredi à la création d’une nouvelle « alliance » pour « la reconquête du pouvoir en 2020 », à l’ouverture du 4ème congrès ordinaire de son parti à Abidjan.

M. Affi veut la création d’un « parti nouveau », qui se dénommerait « Alliance nationale pour la Démocratie et la Paix », contre le pouvoir du Président de la République Alassane Ouattara, dans son discours d’ouverture du 4ème congrès ordinaire du FPI à Treichville, comme d’Abidjan, en présence de plusieurs délégations, dont celle du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, parti proche du pouvoir) conduite par Joseph N’Guessan, vice-coordonnateur de l’inspection.

En effet, il a affirmé apporter son « soutien » au Président Henri Konan Bédié du PDCI confronté à une fronde depuis la décision du Bureau politique du 17 juin de ne pas aller au Parti Unifié avant 2020.

Pour le PDCI, la mutation du groupement politique le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP, coalition des partis au pouvoir) en Parti Unifié devrait intervenir après les élections présidentielles de 2020; une position contraire à celle du Rassemblement des Républicains (RDR, parti au pouvoir).

Au RHDP, « c’est la décadence. Nous voyons le RDR, sous nos yeux, en train de quitter le pouvoir », s’est réjoui M. Affi, avant de lancer : « 2020 (la présidentielle) est à notre portée ».

Ainsi, estimant que la crise sanctionnée par la partition de son parti en deux camps, dont celui dirigé par Aboudramane Sangaré, tire à sa « fin », il a exhorté ses adversaires à revenir « au bercail ».

« La fin de la fronde (camp Sangaré) n’est qu’une question de temps (…). Il est temps que nous nous unissons pour la reconquête du pouvoir en 2020 », a-t-il conclu.

Ce congrès ordinaire est prévu pour durer 48 heures et devrait être sanctionné par l’élection d’un nouveau Président.

Etant candidat à sa propre succession, M. Affi est assuré être reconduit.

bbe, avec cah

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close