Politique

Côte d’Ivoire : la visite des anciens leaders de la Fesci à Gbagbo et Blé « toujours d’actualité » (Ahipeaud)

Abidjan, 04 septembre (LP) – L’ancien Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de la Côte d’Ivoire (Fesci), Martial Ahipaud, par ailleurs de l’Union des Libertés et de la Démocratie (Uld) a assuré mardi que la visite des anciens leaders de la fédération à l’ancien Président Laurent Gbagbo et son proche collaborateur Charles Blé Goudé, détenus à La Haye, aura lieu, sans préciser de date, à Le Progrès.

L’ancien Ministre Alcide Djédjé des Affaires étrangères de M. Gbagbo vient de lancer son parti politique dénommé « Concorde ». Il a aussi annoncé une adhésion prochaine de son parti à la coalition au pouvoir. Vous qui l’avez connu et côtoyé, cela est une surprise pour vous ?

Je n’ai pas envie de faire des commentaires sur les activités des autres. Chacun est libre de faire ce qu’il veut.

Il avait été annoncé une visite des anciens Secrétaires généraux de Fesci à La Haye. Jusque-là, elle n’a pas eu lieu. Mais est-ce que cela est toujours d‘actualité ?

Oui, bien sûr ! Je viens de parler avec (Konan Kouadio Bertin, dit) KKB qui va voir Charles Blé Goudé et le Président (Gbagbo). Il part là-bas (La Haye) aujourd’hui (mardi). Je lui ai demandé de confirmer avec Charles qu’on sera là-bas.

Sauf que quand il y a eu mon arrestation au Canada (en juin parce qu’il avait fait la prison sous feu le Président Félix Houphouët-Boigny et que le Canada considère la Fesci comme structure terroriste), ça a un peu mélangé les procédures.

Ce qui s’est passé au Canada, c’est qu’il y a eu une relation entre la Cour pénale et la justice canadienne. Donc, ça nous a posé un problème légal par rapport à Amara (Essy, ancien candidat malheureux à l’investiture du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire aux présidentielles de 2015) qui devrait y être. Pour ne pas qu’on arrive qu’ils (MM. Gbagbo et Blé Goudé) soient surpris, qu’on les prenne de vitesse avec une arrestation…

Donc, on est en train de travailler avec nos camarades avocats pour avoir le cœur net pour constituer la délégation et éviter qu’on tombe dans le même piège comme ce que j’ai vécu au Canada.

Avez-vous une date en vue ?

On devrait voir Charles depuis le mois de juillet, même juin. Sauf que quand je suis parti pour le dossier (procès) de Serge Koffi (ancien SG de la Fesci, dit Souroukou Trêmê-Trêmê, arrêté au Canada), et que j’ai été arrêté, le dossier était devenu un peu complexe. Parce qu’il y a une collaboration entre la CPI et la justice canadienne dans le cadre des accusations contre la Fesci vue comme étant une structure terroriste.

Comme j’ai eu le dossier, il fallait qu’on prenne des attaches pour voir les tenants et les aboutissants de cette affaire. Pour éviter, par exemple, que nos camarades, qui ont été inculpés de part et d’autre qui pourraient être de la délégation, ne fassent pas l’objet de tracasseries. C’est pour ça qu’on a mis du bémol en attendant que nos camarades juristes nous donnent le feu vert pour qu’on puisse réorganiser les choses.

Normalement, on a une réunion d’ici mercredi au niveau des anciens (présidents de la Fesci). Et on parlera du calendrier.

bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close