A la unePolitique

Côte d’Ivoire : la police disperse des manifestants à Alépé

Abidjan, 19 octobre (LP) – Des éléments de la police ont dispersé vendredi matin à coups du gaz lacrymogène des habitants du village Donga à Alépé, ville située à 55 km à l’est d’Abidjan, qui marchaient, réclamant la « victoire » de leur fils Weslene Batafoé Alloh, candidat indépendant aux élections municipales, selon des témoins.

« C’est une quinzaine de personnes qui ont créé le désordre mais elles ont été bloquées au niveau du terrain » de la ville, a confié un témoin à Le Progrès.

« Le calme est revenu dans la ville », a expliqué une source sur place, selon qui, quatre (4) détachements de Police nationale, dont le Groupement mobile d’intervention (Gmi), la Compagnie républicaine de sécurité (Crs 1), la Crs 2 et la Brigade anti-émeute (Bae), ont été déployés en renfort depuis Abidjan.

Le scrutin a été remporté par Martial Abé, candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) avec une avance de 17 voix de plus que celles de M. Alloh.

Selon le Gouvernement, cinq (5) personnes ont été tuées dans les violences liées aux élections municipales et régionales du 13 octobre.

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close