Politique

Côte d’Ivoire : la discussion pour la recomposition de la Cei démarre le 21 janvier (PM)

Abidjan, 9 janvier (LP) – Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a annoncé mercredi le démarrage des discussions pour la recomposition de la Commission électorale indépendante (Cei), fortement contestée par l’opposition, lors du premier conseil des ministres de l’année.

« En plus du Programme Social du Gouvernement qui constituera la priorité » de son action, « le Gouvernement s’attèlera à la mise en œuvre, au cours de cette année (2019) » des « grandes orientations » du message à la Nation du Président de la République, Alassane Ouattara, a déclaré M. Coulibaly, dans un discours de vœux à l’ouverture du conseil des ministres à Abidjan.

Entre autres, il s’agit du « démarrage du dialogue politique, en vue du réexamen de la composition de la Cei. A cet égard, les formations politiques seront saisies cette semaine pour une invitation le lundi 21 janvier », a-t-il ajouté.

Le 6 août, notamment à la veille de la fête de l’indépendance de son pays, M. Ouattara avait instruit le Gouvernement à l’effet de réexaminer la composition de la Commission électorale conformément aux recommandations de la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (Cadhp).

Dans un arrêt rendu le 18 novembre 2016, la Cadhp avait enjoint à l’Etat ivoirien de réformer la Cei, la jugeant « déséquilibrée ».*

De son côté, l’opposition n’a de cesse réclamer cette réforme.

Le Président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition), Henri Konan Bédié, ancien principal allié de M. Ouattara, a appelé à « une réforme profonde » de l’institution en vue de l’organisation d’élection « libre et transparente » en 2020.

bbe, avec lok

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close