Politique

Côte d’Ivoire : Eds appelle à « s’abstenir de participer » aux élections locales

Abidjan, 11 octobre (LP) – Le président de la plateforme de l’opposition ivoirienne, Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds), Georges Ouégnin, a appelé jeudi ses militants à « s’abstenir de participer » aux élections locales du 13 octobre qu’il juge « illégales et illégitimes », dans un communiqué, dont Le Progrès a reçu copie.

« Eds demande à ses militants et sympathisants de s’abstenir de participer, de quelque manière que ce soit, à ces élections locales qui restent pour nous illégales et illégitimes », indique le communiqué signé par M. Ouégnin.

Selon le même texte, Eds « n’a donné caution à aucun candidat ni à aucun parti ou groupement politique engagés dans ces scrutins ».

Cet appel au boycott de la plateforme de l’opposition intervient 24 heures après l’appel du Front populaire ivoirien (Fpi, opposition), parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui a invité mercredi « les Ivoiriens à ne pas reconnaître » les résultats des échéances.

Selon M. Ouégnin, la « volte-face inacceptable du chef de l’exécutif ivoirien », Alassane Ouattara, face à la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei) avant les élections municipales et régionales, rend cette institution « illégale et illégitime » pour organiser des élections en Côte d’Ivoire.

« Eds note, avec grande déception, que le pouvoir a maintenu, malgré tout, ces élections locales à la date indiquée, en excluant ainsi de fait, tous les partis politiques et organisations membres de notre plate-forme politique de cette compétition électorale à laquelle nous avions clairement marqué notre volonté de participer », conclu le texte.

Plus de 6 millions d’électeurs sont appelés aux urnes samedi pour élire de nouveaux Conseillers municipaux et régionaux.

Ces élections se déroulent dans un contexte de crise au sein de la coalition au pouvoir marqué par le retrait du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui, lui aussi, est confronté à une grave crise interne.

yas/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close