Politique

Côte d’Ivoire : « De quelle réconciliation parle Soro » (opposition)

Abidjan, 30 juillet (LP) – Le Président du Mouvement pour la Démocratie et la Justice (MDJ) M. Dominique Zegoua, s’est interrogé lundi sur la nature de la réconciliation nationale que le Président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro ne cesse d’évoquer, lors d’une cérémonie consacrée à la sortie de l’Association des femmes Gban à Gagnoa, ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire.

« Je ne sais pas de quelle réconciliation parle Guillaume Soro », a lancé M. Zegoua, lors de cette cérémonie de l’Association des femmes Gban à Gagnoa, a rapporté le correspondant de Le Progrès.

« M. Soro fait bien de faire le tour du monde pour parler de la réconciliation. Mais cette réconciliation doit se faire avec tous les acteurs de la crise. S’il y a des prisonniers politiques, des exilés, je ne sais de quelle réconciliation parle Guillaume Soro », a-t-il expliqué.

Pour lui, annoncer « la mise en liberté des prisonniers politiques » et « le retour des exilés » dans le traditionnel discours du chef de l’Etat lors de la célébration de la fête de l’indépendance sont « des actions qui vont booster la réconciliation en Côte d’Ivoire ».

Par ailleurs, le Président du MDJ a annoncé qu’en 2020, il sera « candidat à l’élection présidentielle », indiquant avoir des « chances » de réussir.

  1. Zegoua a affirmé n’avoir « pas peur » du Parti unifié (coalition au pouvoir).

« On ne parle plus de Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP Parti Unifié) aujourd’hui. On parlera plutôt du divorce du RHDP. Le RHDP sans le Parti Démocratique en Côte d’Ivoire (PDCI) est mort », selon M. Zegoua.

Il a annoncé pour le 30 septembre prochain le lancement de ses activités politiques.

mak/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close