Politique

Côte d’Ivoire : Aka Ahizi dit « non à disparition du Pit » en présence de toute l’opposition

Abidjan, 19 janvier (LP) – L’ancien Ministre, Daniel Aka Ahizi, qui se réclame toujours Président du Parti Ivoirien des Travailleurs (Pit), a appelé samedi à « réaffirmer la non disparition » de son parti à une semaine de la mutation de la coalition au pouvoir en un « seul grand parti politique », en présence de la quasi-totalité des partis d’opposition, à l’ouverture d’une « convention nationale de clarification » à Abidjan-Cocody.

Le samedi 26 janvier, le Pit dirigé par Joseph Séka Séka, établi à la tête du parti suite à l’éviction de M. Ahizi, devrait prendre part à Abidjan au Congrès constitutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp, coalition au pouvoir), dont il est membre.

A l’issue de ce Congrès, les partis politiques membres de cette coalition devraient se fondre en « seul grand parti » dénommé le Rhdp Parti Unifié, avait expliqué le Président du Comité d’organisation, Adama Bictogo, lors d’une conférence de presse.

« Ce parti (Pit) ne saurait disparaître et nous devons le crier très fort, non, non et non », a réagi M. Azihi, à l’ouverture de sa convention à Attoban, un des quartiers huppés de la commune abidjanaise de Cocody.

« La Direction du Pit demande à la présente convention nationale de réaffirmer l’existence c’est-à-dire la non disparition du Parti, de dénoncer l’utilisation frauduleuse du nom et des symboles du Pit pour la mise en place du Rhdp Parti Unifié, de refuser toute spoliation des biens et matériels du Pit pour le compte du Rhdp Parti Unifié et d’empêcher par tous Ies moyens légaux la tentative de récupération du QG du PIT en vue de l’intégrer au patrimoine du Rhdp Unifié… », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, M. Ahizi a demandé à la Convention « de l’autoriser à engager des négociations en vue de la mise en place de la plateforme des partis et mouvements de l’opposition pour une Côte d’Ivoire réconciliée et véritablement démocratique » et à « mettre en ordre de bataille l’ensemble des militantes et militants pour le renforcement du Pit en vue des échéances électorales futures ».

M. Ahizi a reçu le soutien de Francis Wodié, ancien Président du Conseil Constitutionnel et Président fondateur du Pit, de Guillaume Soro, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire représenté par Me Affoussiata Bamba-Lamine, de l’ancien Premier Ministre Charles Konan Banny, membre du Bureau politique du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), de Armand Ouégnin, Président de Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (Eds), Dano Djédjé du Front populaire ivoirien de l’ancien Président Laurent Gbagbo et d’autres membres de l’opposition dont Gnamien Konan, Ouattara Gnonzié, Siméon Kouadio Konan.

bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close