Politique

Côte d’Ivoire : Adjoumani dit demeurer « le porte-parole » de la coalition au pouvoir

Bondoukou (Côte d’Ivoire), 02 Juin (LP) – Le Ministre Kobénan Adjoumani a indiqué samedi qu’il « reste porte-parole » du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP, coalition au pouvoir), lors d’un meeting à Bondoukou, ville située à 522 km au nord d’Abidjan.

Le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, proche du pouvoir), Henri Konan Bédié avait nommé le 25 mai Narcisse Ndri Kouadio, nouveau porte-parole, en remplacement de M. Adjoumani, dans un communiqué rendu public.

Selon le même texte, M. Kouadio « est également le porte-parole du Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP ».

Mais samedi à Bondoukou, le Ministre Adjoumani a déclaré qu’il « demeure le Secrétaire Exécutif chargé de l’information du PDCI et reste le Porte-parole du RHDP conformément à la volonté des Présidents Alassane Ouattara et Bédié ».

Il a indiqué n’avoir « pas été sanctionné » et n’avoir pas non « perdu la confiance » de M. Bédié, qui a d’ailleurs « validé » son discours.

« Je me bats pour le RHDP, pour le développement de la Côte d’Ivoire », a-t-il souligné, ajoutant : « je ne voudrais pas que notre pays bascule dans la crise une nouvelle fois ».

M. Adjoumani a reçu à ce meeting le soutien de cinq membres du Gouvernement, dont 4 ministres du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir) notamment Bruno Koné, Mariatou Koné, Sindou Fofana et Mamadou Touré puis d’un Ministre du PDCI, Pascal Abinan, débarqué par M. Bédié du Secrétariat exécutif du parti.

Depuis quelques mois, la création d’un Parti Unifié des formations politiques membres du RHDP avant ou après les présidentielles de 2020 ainsi que la désignation du candidat de la coalition a créé des tensions entres les principaux alliés notamment le PDCI et le RDR.

Ainsi, l’annonce de la candidature du PDCI le 10 mars à Yamoussoukro, située à plus de 230 km au nord d’Abidjan, par Maurice Guikahué, Secrétaire Exécutif en chef du PDCI, à l’occasion d’une cérémonie d’hommage à M. Bédié, a suscité plusieurs réactions, dont celles du désormais de M. Adjoumani, par ailleurs Ministre des Ressources Halieutiques et animales dans le Gouvernement Ouattara.

« Aujourd’hui, je peux l’affirmer, M. Guikahué a un agenda caché qui n’a rien à voir avec l’agenda du Président Henri Konan Bédié. Il a montré que manifestement, il ne défend ni les intérêts du PDCI, ni les intérêts de M. Bédié et encore moins ceux du RHDP », avait affirmé M. Adjoumani, dans une déclaration.

Le 19 avril, M. Bédié a confirmé la candidature du PDCI à la présidentielle de 2020 et souhaité le soutien des partis alliés du RHDP, dans une déclaration, face à la presse.

« En 2020, tout le monde pourra être candidat et le meilleur sera choisi par cette alliance de RHDP », avait déclaré le 20 avril M. Ouattara, à l’issue d’un entretien avec son homologue français, Emmanuel Macron, à Paris.

bbe, avec ano

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close