Politique

Contentieux électoraux en Côte d’Ivoire : le Pdci engage deux avocats français

Abidjan, 1 novembre (LP) – Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) a sollicité des avocats internationaux dans le cadre des contentieux électoraux relatifs aux résultats des élections municipales et régionales du 13 octobre, a-t-on constaté.

Les avocats du barreau de Paris, Emmanuel Marsigny et Romain Dupeyre ont expliqué avoir été « sollicités » pour « appuyer » leurs confrères ivoiriens dans « le combat judiciaire » pour « faire respecter la loi électorale », lors d’un point de presse jeudi au siège du Pdci à Cocody, commune d’Abidjan.

« Nous avons répondu à la sollicitation de Pdci-rda en raison des contentieux électoraux qui sont engagés à la suite d’un grand nombre de fraude qui ont pu être constatées lors des élections municipales et régionales », a déclaré Me  Marsigny, face à la presse à Abidjan.

« Ce qui s’est passé mérite qu’un regard international soit porté et que surtout la justice de ce pays fonctionne. Ce qui anime le Pdci, c’est que les Ivoiriens puissent s’exprimer librement et c’est à ce combat que nous avons accepté de répondre », a-t-il ajouté.

De son côté, Me Dupeyre a révélé que « de très nombreuses fraudes et de dérives » ont été exposées jeudi matin à l’occasion d’ « une très longue réunion » avec le Pdci.

« Et ces fraudes tenaient tant à la composition des listes électorales qu’à la délivrance des cartes électorales », a-t-il poursuivi, lors de ce point de presse qu’il co-animait avec Me Marsigny, relevant « la solidité » des documents « présentés ».

« Et chaque fois, ils étaient soutenus par des constats d’huissier, des rapports médicaux, des vidéos, des sms et par des échanges », a-t-il conclu.

A l’issue des élections, le Pdci a dénoncé des « fraudes » dans certaines régions et communes puis organisé des manifestations de protestation.

« Le Pdci-Rda s’est vu confisquer sa victoire » à « Grand-Bassam (sud) » et dans les communes abidjanaises de « Port-Bouët et Koumassi », a indiqué Jean-Louis Billon, Secrétaire exécutif du parti, chargé de l’Information, de la Communication et de la propagande, lors d’une conférence de presse mercredi à Cocody.

Il a également estimé que la « victoire » du parti a été « confisquée » dans « 4 circonscriptions au niveau régional » notamment « le Gontougo, l’Indénié-Djuablin, le Moronou et le Lôh-Djiboua ».

« Nous avons foi en la justice de notre pays. Nous ne doutons pas que ces victoires obtenues dans les urnes nous reviennent de droit et donc que les institutions judiciaires nationales sauront donner force à la loi et droit à nos différents recours », a-t-il lancé.

Selon les résultats provisoires proclamés par la Commission électorale indépendante (Cei), le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir) est arrivé en tête des régionales avec 18 régions, suivi du Pdci avec 6 régions, 3 pour les indépendants, 2 pour le              Pdci Rhdp, et 1 pour le Front populaire ivoirien (Fpi, opposition).

En ce qui concerne les municipales, le Pdci a remporté 50 communes, le Rhdp 92, les indépendants 56 et le Fpi 02.

amk/bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close