Politique

Assemblée nationale de Côte d’Ivoire : Soro « rend démission » pour ses « convictions politiques » (PAPIER GENERAL)

Abidjan, 8 février (LP) – Le Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a rendu démission vendredi pour ses « convictions politiques » et au nom de la « paix », dans un discours, lors d’une session extraordinaire, au siège de l’institution à Abidjan-Plateau placé sous haute surveillance policière.

« Je rends ma démission de mes fonctions de Président. J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix », a déclaré M. Soro, devant 245 sur 252 députés siégeant.

M. Soro a rappelé avoir convoqué cette session extraordinaire à la demande du Président de la République, Alassane Ouattara et conformément à la Constitution, avec qui, il s’est entretenu les 4, 5 et 24 janvier sur son « positionnement politique » vis-à-vis du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp Parti Unifié).

Il a indiqué qu’ « aucune alternative » ne lui a été laissée, avant de préciser n’être pas un « homme à (s)’accrocher à un poste ».

« J’ai choisi de ne pas m’engager au Rhdp Unifié. Ainsi, je n’ai pas pu prendre part au Congrès » du 26 janvier tenu au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, a-t-il poursuivi, ajoutant : « Je demeure serein tout en quittant mon poste de Président ».

A l’issue de cette session, M. Soro a quitté l’Assemblée nationale, lui-même au volant d’un petit véhicule de type Fiat, sous des ovations.

Lors d’une cérémonie d’échanges de vœux avec la presse, M. Ouattara avait annoncé la démission.

« Soro Guillaume démissionnera en février. C’est entendu, c’est réglé », avait-il lancé, en réponse à la question d’un journaliste relative à l’absence du désormais ex-Président de l’Assemblée au Congrès du Rhdp.

Des rumeurs circulaient depuis quelques semaines sur cette démission finalement effective de M. Soro, dont les relations avec M. Ouattara seraient dégradées.

M. Soro s’est rapproché d’Henri Konan Bédié, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et ancien principal allié de M. Ouattara au sein du Rhdp.

MM. Bédié et Soro se sont rencontrés pour la 4ème fois le 18 décembre 2018, depuis la toute première rencontre qui a eu lieu en 2017 à Paris.

Cette démission et ce rapprochement avec M. Bédié interviennent dans un contexte marqué par des appels à la candidature M. Soro aux élections présidentielles de 2020 par plusieurs de ses proches, dont le député Alain Lobognon, Mme Affoussiata Bamba-Lamine, les mouvements Union des Soroïstes et le Rassemblement pour la Paix (Raci).

M. Soro avait été réélu le 9 janvier 2016 Président de l’Assemblée nationale pour un mandat de 5 ans.

bbe

Voir plus

Article connexe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close